Le tas d’après but

Lorsqu’un joueur a marqué un but, il a différentes manières de manifester sa joie : Il peut courir en faisant des ronds de plus en plus petits, faire une acrobatie, relever son maillot pour montrer son tee-shirt sur lequel est marqué un message profond, genre : pour toi, Noémie ou encore : pas pour toi Noémie, na (dans ce cas-là, sur le tee-shirt peut figurer le dessin d’une bouche qui tire la langue), faire le geste du bébé qu’on berce parce que c’est in ou encore celui de la tétine qu’on tète parce que c’est fun. Bref, beaucoup de choses plus ou moins débiles et pitoyables suivant l’idée que se fait le joueur du ridicule et surtout de son état de fatigue (en effet, il arrive souvent que les joueurs lorsqu’ils se revoient plus tard devant la télévision par exemple le bas du maillot sur la tête en train de faire l’avion, refusent de se reconnaître. Certains vont même jusqu’à faire pression auprès des hautes instances du football pour qu’on leur retire la paternité du but marqué). Si donc, après le but marqué, ces différentes attitudes sont plus ou moins débiles, pourquoi alors en parler ? Parce qu’il en existe une qui mérite qu’on s’y attarde. Elle n’est pas à proprement parler une attitude mais plutôt une figure. Nous la nommerons le tas. Nous aurions pu aussi l’appeler la pyramide mais cela aurait faire injure aux Egyptiens et nous ne voulons pas nous fâcher avec eux. Oui, le tas c’est bien : Lorsque le joueur, après avoir marqué un but, s’éclate méchamment la gueule sur la pelouse puis, très rapidement est recouvert par ses coéquipiers qui s’éclatent méchamment la gueule sur lui. Quelle signification donner à cette figure ? Est-elle spontanée ou programmée ? Et surtout, à l’instar de la mêlée en rugby que se passe t-il dans le tas ? A la première question, la réponse est simple : Cette figure a pour objectif de cacher le buteur de Goggle Earth pendant deux ou trois secondes, histoire qu’il ait le sentiment d’avoir une vie privée au moins une fois dans sa vie. A la deuxième question, nous pourrions répondre oui et non, mais cela ne serait pas véritablement répondre à la question. Et puis cela serait syntaxiquement erroné. Disons que le tas est programmé si l’arbitre a été acheté, spontané si le joueur ayant marqué le but appartient à un club ne possédant pas beaucoup d’argent. Enfin, à la dernière question, plutôt que de répondre par des mots, nous conseillons d’aller sur ce site très instructif : TASX.com, les plus excitants tas du monde de ces dix dernières années. Naturellement, tous les tas inside ne se concluent pas automatiquement de cette folle et sauvage façon. Il existe des tas plus softs où les gestes et les caresses sont à peine esquissés (www.érotas.com). De même, il peut s’agir d’un tas « à promesses », chaque coéquipier promettant dans un chuchotement doux et chaud au buteur soit de lui gratter le dos, soit de lui faire un massage, soit de lui laver ses chaussettes etc, etc… En fait et pour conclure, tout dépend de l’importance du but marqué et du degré d’intensité de la rencontre de football.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s